Comment calculer le cash flow d’un investissement immobilier ?

0
305
Quand on parle d’investissements dans le monde de l’immobilier, le cash flow fait partie des expressions qui reviennent fréquemment. Dans un contexte général, le cash flow désigne l’ensemble des flux de trésorerie qui permet de mesurer les finances ainsi que les bénéfices d’une entreprise sur une période déterminée. Si le principe du cash flow est globalement le même en matière d’immobilier, il existe quelques différences subtiles à connaître. Qu’est-ce que le cash flow en immobilier ? Comment le calculer ?

Le cash flow en immobilier : qu’est-ce que c’est ?

En immobilier, le cash flow permet de mettre en évidence les faiblesses et les forces des flux financiers. C’est la réserve dont dispose chaque investisseur après le paiement de toutes les charges mensuelles. Ainsi, il est particulièrement important de tenir compte du cash flow lors d’un investissement immobilier, car il permet d’augmenter la rentabilité de celui-ci.

Cash flow : un facteur de développement pour le secteur immobilier

Force est de constater que la notion de cash flow est devenue très populaire aujourd’hui. Les professionnels de l’immobilier ne peuvent plus s’en passer, car la technique a fait ses preuves.
Il faut savoir que pour réussir dans l’immobilier, il est crucial de trouver un bon équilibre entre les recettes et les dépenses. Les statistiques prouvent très clairement que les investisseurs qui ont su faire fructifier leur cash flow ont fait fortune. Toutefois, il importe de préciser qu’il n’existe pas qu’un seul type de cash flow.

Quels sont les meilleurs investissements immobiliers pour générer du cash flow ?

Pour ceux qui sont à la recherche de bonnes affaires, il existe une multitude d’investissements immobiliers de qualité comme : les investissements locatifs et les investissements dans les actions immobilières.
En ce qui concerne les investissements locatifs, on en distingue de deux types qui sont :

  •  les investissements dans les locations de tourisme ;
  •  les investissements dans les locaux commerciaux.

Le cas des locations de tourisme

Dans le cas des locations de tourisme, l’investisseur qui fait l’acquisition d’un bien immobilier le fait dans une région où le tourisme est prospère. Les locations de tourisme sont très appréciées parce qu’elles offrent la possibilité de séjourner dans des lieux paradisiaques pour des durées courtes. Il est donc important de prendre en considération la location d’un bien immobilier avant de se décider à y investir.

Le cas des locaux commerciaux

Lorsque vous choisissez d’investir dans des locaux commerciaux, le but est d’acquérir un local qui sera ensuite loué à plein temps à des commerces.

Les investissements dans les actions immobilières

Le but d’un investissement dans les actions immobilières est d’entrer en possession d’actions immobilières grâce aux services fournis par de grandes sociétés. Il s’agit généralement de sociétés dont l’activité est l’investissement dans les biens immobiliers de grande valeur. Cette technique est intéressante, car elle est moins risquée que les autres. Toutefois, pour faire fortune, il faut savoir choisir les actions dans lesquelles investir. En effet, l’immobilier est considéré par de nombreux experts comme étant l’un des placements les plus sûrs au monde lorsque l’investisseur choisit d’acheter avec bons sens, de payer en totalité et de gérer avec raison.

Une fois que vous avez décidé du type de bien immobilier dans lequel vous voulez investir, il est important de s’intéresser au cash flow que vous êtes en mesure de générer grâce à votre investissement. Mais avant tout, il est important d’en savoir plus sur les différents types de cash flow.

Quels sont les différents types de cash flow ?

Maintenant que vous savez ce qu’est le cash flow, vous devez savoir qu’il peut se présenter sous deux angles différents. Le cash flow peut en effet être soit positif, soit négatif. Les conséquences ne sont pas les mêmes selon le type de cash flow que vous générez à un moment donné. C’est la raison pour laquelle il est crucial de surveiller son cash flow afin de réagir de la manière la plus appropriée selon la situation.

  •  Le cash flow positif

Le cash flow positif est une obligation de résultat. Le cash flow est positif lorsque l’ensemble des rentrées financières est supérieur aux sorties. Il s’agit d’un idéal que de nombreux investisseurs en immobilier cherchent à atteindre.

  •  Le cash flow négatif

Un cash flow négatif désigne une situation dans laquelle les sorties d’argent sont supérieures aux entrées. Cette situation est la hantise de tous les investisseurs en immobilier. Il s’agit bien évidemment d’une situation à éviter absolument. Toutefois, c’est plus facile à dire qu’à faire. En effet, il est bien plus facile d’avoir un cash flow négatif qu’un cash flow positif.

Comment calculer le cash flow ?

Il existe plusieurs façons de réaliser le calcul du cash flow. L’une des méthodes les plus utilisées consiste à prendre en compte les flux entrants et sortants de chaque année. Il s’agira de faire la différence entre les flux entrants qui sont les flux positifs et les flux sortants qui sont les flux négatifs. La différence obtenue lors de ce calcul est ce qu’on appelle le cash flow.

Faut-il tenir compte du cash flow avant d’acheter un bien immobilier ?

Avant de réaliser un investissement immobilier, il est vivement recommandé de s’intéresser au cash flow réalisable. Pour les non professionnels qui désirent investir, le cash flow en LMNP peut être particulièrement rentable. Toutefois, avant de penser à faire des bénéfices, il est important d’étudier avec soin les possibilités offertes par le bien immobilier dans lequel vous désirez investir.
Dans le cas où vous désirez acheter un immeuble, il est crucial d’étudier la nature de son cash flow. Les immeubles dont le cash flow est négatif doivent être évités à tout prix. En effet, les immeubles avec un cash flow négatif nécessitent un investissement énorme en ressource dont le but est avant tout de revaloriser l’investissement. Opter pour un immeuble avec un cash flow positif est donc une meilleure idée, car cela permet de faire des économies et de réaliser des bénéfices tout en profitant d’un taux de rentabilité particulièrement intéressant.

Comment avoir un cash flow positif ?

Nombre de gens l’ignorent, mais il existe des techniques assez simples pour générer un cash flow positif. Pour ce faire, il convient avant toute chose de : trouver un bien immobilier rentable ; augmenter la durée du crédit ; réaliser de multiples achats.

  •  La recherche d’un bien immobilier rentable

Il s’agit là de l’étape la plus importante quand on cherche à avoir un cash flow positif. Trouver un bien immobilier rentable demande du flair et un peu de chance. Le but ici est de trouver un bien immobilier dont la rentabilité sera suffisante pour couvrir le crédit tout en permettant de générer des bénéfices. Admettons que votre bien immobilier a une rentabilité de 1000 euros et que vous devez vous acquitter d’un crédit de 800 euros. Dans ce cas, il vous reste 200 euros de bénéfices.
Il faut cependant préciser que de telles occasions ne courent pas les rues. En effet, la patience et l’expérience sont de rigueur si vous êtes à la recherche d’une telle opportunité dans le monde de l’immobilier.

  •  Augmenter la durée du crédit

Une fois que vous avez mis la main sur un bien immobilier de qualité, l’étape suivante est d’augmenter la durée de remboursement du crédit de votre bien immobilier. Le but de cette technique est de gagner du temps pendant que vous générez des revenus qui seront ensuite utilisés pour rembourser votre crédit. Il s’agit d’une astuce fréquemment utilisée en immobilier, mais elle nécessite énormément de patience pour être mise en œuvre.

  •  Multiplier les achats

Lorsque le gain de cash flow est acquis, le but de la plupart des investisseurs est de générer des gains supplémentaires. Pour cela, l’une des meilleures astuces est de réaliser d’autres investissements immobiliers. Notez bien qu’il ne s’agit pas ici de multiplier les risques inutiles. En effet, il convient d’être particulièrement prudent lors d’un investissement. Il n’est pas rare que certaines personnes se laissent emporter par leur succès précédent, ce qui les pousse à manquer de prudence et de vigilance lors de leurs investissements futurs.

Comment améliorer son cash flow efficacement ?

Une fois que vous avez réussi à générer un cash flow positif, il est important de l’améliorer. Pour ce faire, il existe quelques astuces à connaître. Dans un premier temps, il est primordial de garder un œil sur l’évolution de son cash flow. Il s’agit d’avoir une idée précise des flux d’entrée et de sortie générés par un bien immobilier. Une fois que c’est fait, vous devez établir un calendrier précis avec des objectifs financiers à atteindre. Évitez autant que possible de contracter des crédits supplémentaires. Une fois toutes ces étapes accomplies avec succès, il ne vous reste plus qu’à investir votre cash flow de manière à en tirer un maximum de bénéfices.

Conclusion

Le cash flow est un paramètre à prendre en compte lorsque vous décidez d’investir dans un bien immobilier. Afin de faire un maximum de bénéfices, le cash flow à prioriser doit être le cash flow positif. Toutefois, atteindre cet objectif nécessite de la patience, de l’expérience, mais également un peu de chance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here