2020 : une année spéciale pour le prêt hypothécaire en Belgique !

0
132

Le prêt hypothécaire est le crédit préféré des Belges. Il est selon les chiffres de l’Eurostat au-dessus de la moyenne de plusieurs pays en Europe dont la France, l’Espagne ou encore l’Italie. C’est une constance maintenue depuis plusieurs années déjà, et cette année encore, une hausse de 1,6 % a été enregistrée de septembre 2019 à septembre 2020. Mais pour plusieurs raisons, 2020 aura été une année spéciale pour le prêt hypothécaire en Belgique.  

Les ajustements de la Banque Nationale de Belgique

À partir du 1er janvier 2020, la Banque Nationale de Belgique a fixé une limite pour la quotité des nouveaux crédits accordés. Il n’est plus possible dorénavant pour les propriétaires occupants d’emprunter plus de 90 % du montant nécessaire pour l’acquisition d’une résidence principale. Pour ce qui est de l’investissement immobilier locatif, le taux est de 80 % de la valeur du bien à acheter.

La Banque Centrale Européenne (BCE) ainsi que la Banque Nationale de Belgique (BNB) avaient déjà tiré la sonnette d’alarme depuis 2019, pour exhorter les banques à la prudence. En effet les chiffres de la BNB annonçaient une augmentation des crédits dont la quotité était à plus de 80 % de la valeur du logement. Cette augmentation est selon les chiffres de la BNB passée de 41 % à 53 %.

En 2020 donc, les propriétaires occupants sont appelés à financer eux-mêmes 10 % de la valeur du logement à acquérir, tandis que les investisseurs doivent eux couvrir 20 % au moins de leur logement locatif. À cela s’ajoute plusieurs autres frais à la charge de l’acquéreur dont :

  • Les droits d’enregistrement ;
  • Les frais de notaire ;
  • Les frais connexes ;
  • Etc.

Quelle marge de manœuvre pour les primo-accédants ?

Pour ne pas pénaliser les primo-acquéreurs, notamment les jeunes ménages ne disposant pas encore de capitaux propres, la BNB a laissé aux banques une certaine marge de manœuvre. En effet, les primo-accédants ne sont pas concernés par ces ajustements, et pourront ainsi toujours contracter un crédit immobilier excédant 90 % de la valeur de leur logement. Dans certains cas, ce prêt peut même dépasser la quotité des 100 %.

En outre, 20 % des propriétaires occupants qui ne sont pas des primo-acquéreurs, pourront bénéficier d’un prêt hypothécaire dont la quotité peut excéder 90 %, mais avec une limite fixée à 100 %. Néanmoins, la banque peut dépasser les seuils fixés par la BNB à charge bien sûr de justification. Il faudrait donc dans ces cas précis fournir à la BNB une explication motivée.

Comment avoir un prêt hypothécaire en 2020 ?

La simulation crédit immobilier est plus que jamais d’actualité, pour obtenir un emprunt hypothécaire au meilleur taux en Belgique. Plusieurs plateformes existent en ligne pour faciliter votre simulation de crédit. En comparant une multitude d’offres et de taux actuellement disponibles en Belgique, vous avez l’assurance d’avoir votre emprunt hypothécaire au meilleur taux possible.

Malgré les ajustements de la BNB, il faut constater que le prêt hypothécaire a toujours autant la cote en Belgique. Les chiffres font état d’une hausse de +1,6 % en septembre 2020 par rapport à 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here