Comment bien préparer sa demande de crédit immobilier ?

0
751

Cela fait bien longtemps que vous avez envie d’acquérir un bien immobilier. À présent que vous avez trouvé la perle rare, il faut passer à l’acte. Cela suppose en effet que vous allez devoir payer le vendeur du bien avant d’entrer en sa possession. Dans bien de cas, il est difficile de disposer d’autant d’argent soi-même pour le faire. Dans ce cas, le recours aux aides offertes par les services bancaires est inévitable. Cependant, trouver le crédit proposant le meilleur taux immobilier et les meilleures conditions s’avère indispensable.

Afin d’obtenir un crédit immobilier, il vous faudra monter un dossier de demande de prêt. Pour être certain de l’avoir, votre profil emprunteur doit être soigné. Cela passe déjà par le montage de votre dossier de demande de crédit. Comment réussir à bien le préparer ? Voilà l’intérêt de cet article.

Obtention de crédit immobilier : avoir un dossier complet

En amont à tout projet de demande de crédit immobilier auprès des institutions bancaires, il est primordial de déterminer le montant du crédit immobilier que vous souhaitez demander. Grâce aux nombreux simulateurs en ligne, vous pouvez le faire facilement. Dès lors que cette étape est franchie, vous pouvez vous mettre à constituer votre dossier de demande de prêt. Toutefois, notez qu’un dossier peut être bien monté et essuyer malgré cela un refus de crédit immobilier de la part de l’institution financière. En effet, cela est dû aux différents critères de sélection qui peuvent changer d’une banque à une autre. Néanmoins, pour être sûr d’avoir toutes les chances de votre côté, assurez-vous de déposer un dossier complet à la banque.

Si vous doutez de votre capacité de bien analyser les différents paramètres, n’hésitez pas à vous rapprocher des structures spécialisées qui peuvent jouer le rôle de courtier pour un prêt immobilier. L’avantage avec ces structures est qu’elles négocient avec plusieurs partenaires financiers afin de vous faire bénéficier des meilleures offres aux meilleures conditions de financements pour vos projets.

Le courtier de prêt immobilier se charge de comparer et négocier auprès des établissements de crédit les meilleures conditions financières pour le compte de ses clients. Il a également une mission d’accompagnement c’est-à-dire qu’il vous conseille à chaque étape de votre recherche. Par ailleurs, l’achat d’un bien immobilier représente un projet de toute une vie. Cependant certaines règles notamment relatives aux délais sont imposées. Pour un projet réussi, il est donc essentiel de prendre connaissance déjà au départ des modalités afin de pouvoir respecter tous les délais.

Préparez tous les documents se rapportant au projet immobilier

Même si vous disposez d’un projet immobilier, cela ne suffit pas pour obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque. Pour garantir toutes vos chances de succès, il faudra fournir également les documents qui attestent votre désir d’investissement dans l’immobilier. Dans le cas de l’achat d’un immeuble ancien, le justificatif peut être une promesse ou un compromis de vente tandis que cela peut être juste un avant-contrat dans le cadre d’un bien neuf.

Les personnes qui programment de construire leur maison présenteront le devis estimatif du constructeur et le titre de propriété du terrain. Par exemple, s’il s’agit d’une vente en état futur d’achèvement (VEFA), il faudra remettre à votre gestionnaire de comte la promesse de vente accompagnée d’un contrat de réservation.

Les documents personnels

En plus des pièces justificatives, il y a une liste de documents personnels qui forment la première condition de prêt immobilier à intégrer au dossier :

  • Une pièce d’identité (carte d’identité ou le passeport) ;
  • Un justificatif de votre situation familiale (le livret de famille ou de mariage, le certificat de Pacs, etc.) ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, factures d’électricité, d’eau ou de téléphone, attestation d’hébergement à titre gratuit, etc.) ;
  • Un contrat de travail, éventuellement avec avenants si vous êtes salarié.

Les documents relatifs à vos ressources et charges

Ces pièces constituent la seconde condition pour obtenir un crédit immobilier. Elles justifient vos ressources et d’éventuelles charges qui vous incombent.

Ce sont :

  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou les 3 derniers bilans comptables pour les commerçants, les artisans, les agriculteurs ou les personnes exerçant une profession libérale ;
  • Les relevés de vos comptes bancaires des 3 derniers mois ;
  • Les 2 derniers avis d’imposition ;
  • Les justificatifs de tout crédit éventuel en cours ;
  • Un justificatif de l’apport personnel ;
  • Un titre de retraite ou de pension pour les 3 derniers mois (si applicable) ;
  • Une attestation de la CAF (si applicable) ;
  • Tout document attestant d’éventuels revenus fonciers.

Pour obtenir un crédit immobilier, soignez vos comptes bancaires.

Vous ne pouvez pas obtenir un crédit immobilier si votre situation bancaire n’est pas raisonnable. En effet, avant de faire votre demande de prêt immobilier, évitez au maximum les découverts bancaires. De façon générale, la banque devra éplucher vos trois derniers relevés de compte. Dans beaucoup de cas, le découvert bancaire constitue l’une des raisons fondamentales pour un refus de prêt.

Par ailleurs, n’oubliez pas que le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %. Cela signifie que le montant de la mensualité du crédit immobilier ne devra pas excéder 33 % de vos revenus. La plupart des banques s’intéresseront également à votre reste à vivre. Il s’agit du revenu qu’il vous reste après avoir payé vos charges fixes.

Définissez le montant de votre apport personnel au projet immobilier

Les banques dans leur majorité exigent généralement un apport personnel qui équivaut au 10 % de l’opération, c’est-à-dire du montant de prêt immobilier. Cet apport personnel est réservé pour supporter les frais de notaire et les frais de l’agence immobilière s’il y en a une.

En dessous du seuil demandé, les banques peuvent vous refuser votre prêt immobilier. Il est possible de constituer l’apport personnel de différentes façons. Soit avec des prêts aidés en débloquant son épargne salariale ou en puisant dans ses propres économies. En tout état de cause, l’idéal est de parvenir à réunir l’apport le plus important pour maximiser vos chances d’obtention d’un taux d’emprunt avantageux.

Bon à savoir : les financements sans apports sont possibles, selon les banques et votre profil emprunteur qui doit rassurer la banque.

Renseignez-vous sur les aides et calculez votre capacité d’endettement

Il existe de nombreuses solutions qui peuvent vous aider à constituer votre apport personnel tel que les prêts aidés consentis. Ceux-ci prennent en compte par exemple le prêt à taux zéro, le prêt conventionné ou encore le prêt à l’accession sociale. Toutefois, pour bénéficier de ces prêts, vous devez y être éligible. Pour savoir si vous êtes éligible à ces prêts, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie ou d’organismes comme Action Logement, la Caisse de Retraite ou encore l’ADIL.

Par ailleurs, si vous empruntez, vous devez rembourser ce prêt par le biais des mensualités. Celles-ci doivent être minutieusement calculées pour ne pas mettre en péril votre situation financière. De façon générale, vos mensualités, quels que soient les crédits (tous confondus) ne doivent pas dépasser le tiers de vos revenus. Si cela va au-delà de ce seuil, les organismes bancaires vous prêteront moins facilement et vous êtes certain de vous mettre en difficulté financière, parce que ne pouvant plus honorer vos engagements. Il est possible de calculer son taux d’endettement avec des outils adaptés.

Soldez vos crédits à la consommation

Avant de demander un prêt immobilier, il est recommandé de solder ses crédits à la consommation en cours. En effet, moins vous avez de charges et plus aurez de budget à consacrer à votre projet immobilier. S’il s’agit de crédits à la consommation souscrits dans le but de gagner en trésorerie, il est conseillé de les rembourser ou de justifier leur recours afin de gagner la confiance de la banque auprès de laquelle vous sollicitez un crédit immobilier.

Notez que si vos choix sont légitimes la banque sera plus rassurée quant à la gestion de votre budget. Si, par ailleurs, vous aviez souscrit un crédit à la consommation pour l’acquisition d’un véhicule, la banque sera moins exigeante. L’idéal est donc d’essayer de solder le maximum de prêts avant d’entamer votre projet immobilier. Dans le cas contraire, il faudra justifier de manière logique votre recours aux crédits à la consommation.

Faites jouer la concurrence

Pour votre projet immobilier, vous avez la possibilité de comparer plusieurs offres. En effet, si votre banquier sait qu’un concurrent est disposé à valider votre demande de crédit, celui-ci sera bien plus enclin à accepter votre dossier de demande de prêt immobilier. Il sera même disposé à vous offrir de meilleures conditions, par exemple un taux d’intérêt plus avantageux. Par ailleurs, vous avez la possibilité à l’aide d’un courtier de renégocier votre crédit immobilier.

Par ailleurs, en votre qualité d’emprunteur vous avez la possibilité de jouer la contrepartie à travers une négociation. Souscrire un prêt immobilier suppose que vous vous engagez pour une relation sur plusieurs années. Cependant, il est donc tout à fait légitime de mettre l’accent sur ce point. Donnez de la perspective à votre demande de crédit, car l’ouverture d’un compte auprès d’une banque signifie la possible souscription à une assurance voiture, une assurance maison, la domiciliation de l’épargne de vos enfants, etc. Il s’agit donc d’un intérêt dans les deux sens qu’il faudra notifier à votre banque.

Bon à savoir : avec l’internet, il est tout à fait possible de faire des demandes de crédit en ligne. Cependant, vous pouvez facilement faire une demande de prêt immobilier à plusieurs organismes de crédit en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here