Quels sont les atouts d’investir dans de l’immobilier neuf ?

0
299

Très certainement, l’acquisition d’un bien immobilier suscite une multitude d’interrogations. En choisissant l’option de l’immobilier neuf, faites-vous le bon choix ? Réalisez-vous vraiment un investissement qui vous sera profitable sur le long terme ? Voilà quelques questions que se posent à raison tout nouvel acheteur. Au vu de l’investissement financier qu’engrange l’achat d’un bien immobilier, il est normal de se poser mille et une questions avant de procéder à la signature du contrat de vente. L’une des interrogations les plus fréquemment posées demeure celle du choix du logement : serait-il profitable d’acquérir un ancien immobilier plutôt qu’un nouveau ? Eh bien, la question est si délicate qu’elle requiert des analyses approfondies. Entre les avantages de l’un et les inconvénients de l’autre, on arrive alors à effectuer le choix adéquat. Dans ce billet, nous aborderons l’immobilier neuf dans les détails de ses avantages afin de mieux nous situer par rapport à la question. Il s’agira ainsi de parler des avantages qui s’offrent à un investisseur dans l’immobilier neuf, sans omettre d’aborder les points faibles qui pourraient constituer un manque à gagner aux acheteurs.

1er avantage de l’immobilier neuf : pas de frais de mutation

Dans le processus d’acquisition de bien immobilier, il existe certains frais additionnels qui doivent être considérés lors des comptes. Les frais de notaire font partie de ces frais additionnels qui viennent s’ajouter au montant réel de la transaction. Ils sont spécifiquement composés des frais d’actes, des frais auxiliaires et des taxes prélevées sur la valeur du bien à vendre (on parle aussi de droits de mutation). De manière générale, les frais de notaire équivalent à 7 ou 8 % du montant de la transaction. Cependant, les droits de mutation (qui correspondent environ à 2 ou 3,5 % du montant d’achat) n’interviennent réellement que dans le processus d’achat des anciens immobilier. Cela constitue alors un gros avantage pour tout acheteur qui décide d’investir dans un logement neuf car il n’aura plus qu’à débourser 4,5 % environ du montant total comme frais de notaire.

Les pouvoirs publics encouragent l’achat de l’immobilier neuf

D’après Altus-immobilier, l’un des spécialistes de l’immobilier neuf à Toulouse, les pouvoirs publics se mêlent aussi à la question afin de favoriser l’achat des nouveaux biens immobiliers. Dans cette optique, ils prévoient des conditions atténuantes dont l’application dépend de l’objectif d’achat. Un immobilier neuf peut en effet être acquis pour un investissement locatif ou simplement pour s’y loger.

Acquisition d’un immobilier neuf pour logement

Si donc vous décidez d’acheter un bien immobilier neuf pour y loger, il est possible de bénéficier d’un prêt gratuit et sans intérêt. Il s’agit du Prêt Taux Zéro (PTZ) sur la base duquel vous pourrez emprunter entre 100.000 et 300.000 euros pour l’achat du logement. L’octroi d’un montant pour ce prêt dépend de trois principaux facteurs que sont :

  • la zone d’achat du bien (A, B1, B2,C…),
  • le niveau de revenu du foyer,
  • ainsi que la taille du foyer.

Un autre avantage de cet intéressant prêt se situe dans la durée de remboursement. Ce dernier peut s’étendre sur une période allant de 20 à 25 années. Il s’agit vraisemblablement d’une aubaine pour les foyers à revenus moyens. Ils pourront ainsi contracter ce prêt et le rembourser à petits coups, sans que cela ne pèse sur leur mode de vie. Par ailleurs, s’il s’avérait que le montant accordé par ce prêt ne suffit pas à couvrir toutes les charges de l’acquisition, le PTZ peut être couplé à d’autres prêts afin d’atteindre ou d’approcher le montant requis. L’acheteur pourra donc acquérir l’immobilier neuf sans débourser une grande partie de ses économies personnelles.

Acquisition d’un immobilier neuf pour investissement

Si par contre vous être un investisseur, les pouvoirs publics ne vous permettront pas de contracter un prêt comme dans le précédent cas. Il sera plutôt question d’obtenir un autre type d’aide pour l’achat du logement neuf. Toutefois, avant d’en bénéficier, il faudra vous engager à mettre votre bien en location en tant que résidence principale dans des conditions avantageuses. Une fois cet engagement fait, les pouvoirs publics prévoient une réduction d’impôt sur une certaine période. De manière plus précise, cette réduction est de l’ordre de 12 %, 18 % ou 21 % du prix d’achat du logement neuf. Ces pourcentages sont à considérer en fonction de la durée de location consentie qui peut être de 6, 9 ou 12 années. Dans ce cas de figure, il s’agit de l’application de la loi Pinel qui a connu une prolongation jusqu’au 31 décembre 2018.

Que dit la loi Pinel 2018 ?

Conformément à la loi Pinel 2018, il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en contrepartie d’un investissement locatif dans l’immobilier neuf dans les zones tendues. Celles-ci sont choisies parce que la demande y est supérieure à l’offre. Il s’agit notamment des zones A, A bis et B1. Quant aux zones C et B2, cet avantage ne pourra y être appliqué que si les demandes de permis de construire furent établies avant la date du 31 décembre 2017, et que les biens immobiliers en question soient réceptionnés avant le 21 décembre 2018 inclus.

Quelques autres intéressants avantages de l’immobilier neuf

L’achat d’un bien immobilier neuf confère par ailleurs deux principales garanties à l’acquéreur. Tous les nouveaux logements sont d’emblée construits dans le respect de la norme thermique RT 2012 et des spécificités du label BBC qui certifie que le bâtiment est de basse consommation. De ce fait, l’isolation et les économies d’énergies des équipements neufs sont garantis pour tous les nouveaux logements. Comparativement à des logements anciens de même standing, ces deux avantages permettent de faire des économies de l’ordre de 20% par année sur la facture de chauffage et d’eau chaude. D’un autre côté, il existe aussi certaines garanties qui couvrent les éventuels problèmes que vous pourrez rencontrer à l’achat de votre logement. Ces garanties sont prévues pour durer une année, deux années ou même 10 selon les modalités. Grâce à elles, il ne sera pas question de débourser vos propres sous en cas de malfaçons. Oui, en cas de malfaçons car, l’opprobre de l’acquisition d’un immobilier neuf est qu’elle s’effectue généralement sous l’accord VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement). Il s’agit bien du premier inconvénient que nous relevons pour un immobilier neuf.

Quels sont les inconvénients du neuf ?

L’acquisition d’un bien immobilier neuf s’effectue bien généralement par un achat sur plan. Cela signifie que le bien n’est pas encore entièrement construit. Par conséquent, l’on ne connait pas exactement l’état de ses installations en fin de construction. De ce fait, cela constitue un certain inconvénient pour l’acheteur en cas de malfaçons criards. D’un autre côté, nous pouvons aussi relever le prix d’acquisition des logements neufs qui est nettement élevé par rapport à celui des anciens logements. Soit qu’à surface égale, un bien immobilier neuf peut coûter entre 20 et 45 % plus cher. Le facteur financier étant très important, il parait normal de se demander si cette différence des prix de vente peut être acceptée en raison des avantages sus-cités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here