Quels sont les meilleurs moyens d’investir dans l’immobilier ?

0
563

Ce n’est plus un secret pour personne : l’immobilier représente aujourd’hui un secteur d’investissement en pleine croissance. Vous l’avez découvert et vous souhaitez y mettre un peu de votre argent ? C’est une belle initiative ! Mais attention ! Avant de vous y lancer, vous devez impérativement vous informer en cherchant notamment à savoir les divers moyens d’y investir. Et c’est justement ce à quoi s’attelle cet article dont nous vous invitons à poursuivre la lecture.

Opter pour un investissement dans les SCPI

Société Civile de Placement Immobilier, la SCPI reste un moyen d’investissement très attrayant et rentable. En effet, c’est une société d’intermédiation qui acquiert des propriétés immobilières à des fins professionnelles. Comment se fait l’investissement ? Vous aurez à acheter des parts ou à obtenir un crédit immobilier SCPI pour ainsi devenir associé de la SCPI.

Le principe est simple. La SCPI vous propose des parts par le biais desquels vous obtenez des rentes à la manière des actions boursières. Ceci de façon régulière et bien sûr, en fonction de votre investissement. Vous vous demandez certainement où se trouve l’intérêt.

Assurément, c’est le type d’investissement qui vous épargne de la gestion locative et qui réduit considérablement les risques locatifs.

En réalité, la SCPI est constituée de propriétés telles que :

  • Les immeubles ;
  • Les appartements ;
  • Les bureaux ;
  • Etc.

Cela dit, pas de risque d’impayés ou de vacance locative. Aussi, il n’est pas du tout compliqué d’acheter des parts de SCPI. Et pour finir, grâce à ce type d’investissement, vous avez la possibilité d’obtenir régulièrement un complément de revenu.

Une autre option très pratique, mais peu connue est celle des SCPI en démembrement. Si vous choisissez les SCPI en démembrement, vous avez la possibilité de devenir propriétaire de vos parts, ceci à un coût inférieur. Toutefois, il n’y a pas lieu de bénéficier d’une quelconque rente sans que la SCPI entre pleinement en possession du bien. L’avantage qui en émane en revanche est que vous n’aurez pas d’impôts à payer.

Parier sur l’investissement dans un Parking

Avez-vous pensé aux Parkings ? Généralement, quand on parle d’immobilier, on pense directement aux appartements, aux immeubles, aux maisons et autres. Mais, il n’y a pas que ça. Les places de stationnement et de garage constituent elles aussi des biens immobiliers à revenus très intéressants. Bien sûr, il ne s’agit pas d’acheter un parking dans l’optique d’y habiter. Vous n’aurez qu’à le mettre en location. Quel est l’intérêt ?

Primo, le coût d’achat d’un parking est très réduit et le régime juridique qui s’y attache est beaucoup plus simple. Secundo, vous n’aurez pas à vous soucier de travaux de rénovation ou d’entretien. Tertio, vous pouvez avoir un rendement allant de 5 % à 10 % par an.

Investir dans la location : un moyen d’investissement tout aussi intéressant

Il existe depuis quelques années, divers dispositifs fiscaux pour accompagner les investissements immobiliers. S’agissant des investissements locatifs, on comptera la loi Pinel et la loi Malraux.

La loi Pinel

Le dispositif Pinel permet à celui qui souhaite investir dans un appartement moderne de profiter de décotes assez conséquentes. Ces dernières peuvent s’étendre jusqu’à 20 % du coût de la propriété immobilière. Cela reste très attrayant si votre but ultime est de mettre sur pied un capital dans l’intervalle d’une décennie.

La loi Malraux

Il s’agit d’un dispositif qui offre la possibilité d’investir dans des biens patrimoniaux. En réalité, son objectif est de favoriser la réhabilitation des immeubles se trouvant dans des secteurs sauvegardés.

Ici aussi, la possibilité de réductions d’impôt est une réalité tangible. Cependant, à la différence de celles que propose la loi Pinel, celles-ci peuvent monter plus haut et atteindre les 32 % du prix des travaux effectués. Et ce, avec un seuil de 100000 € par an.

Investir à travers un financement participatif immobilier

C’est de loin le type de placement à la page. Il offre aux particuliers la possibilité de cofinancer un projet immobilier. En effet, les promoteurs immobiliers sollicitent ce type d’investissement dans le but de sponsoriser leurs propres parts dans le projet. Selon les études, cet investissement peut monter en matière de rentabilité jusqu’à 10 % brut annuellement.

Attention : Plus la rente est considérable, plus le risque de perte de capital augmente. Évitez donc de placer la totalité de votre économie.

Adopter le Viager Occupé

Voilà encore un autre moyen d’investissement très alléchant. Rien qu’en France par exemple, plus de 4000 transactions sont observables chaque année. Le principe avec le Viager Occupé est tout aussi aisé. Vous aurez, tout simplement, à acheter un bien auprès d’un particulier qui en garde l’usufruit, et ce jusqu’à son trépas. À l’achat, vous verserez une partie du paiement puis une rétribution mensuelle. Ainsi, à la mort du vendeur, vous entrez pleinement en possession de votre bien.

En quoi est-ce avantageux ? D’un côté, le Viager Occupé vous permet d’avoir une exonération de 30 % environ sur le coût réel du logement relatif aux loyers non perçus. Vous avez donc la possibilité de devenir propriétaire même quand vous ne disposez pas au préalable du fond requis.

D’un autre côté, en tant qu’acquéreur, vous n’avez pas à vous soucier de la gestion du bien. Pourquoi ? Tout simplement parce que son entretien est in extenso, pris en charge par l’occupant. En revanche, en qualité de propriétaire, il vous revient de supporter les frais de taxes foncières et les grosses réparations.

Quid de l’immobilier d’entreprise ?

Vous l’ignorez peut-être, ou n’y accordez pas assez d’attention. Pourtant, l’immobilier d’entreprise constitue aussi un très bon moyen d’investir dans l’immobilier. Les coûts de gestion sont moins onéreux et la législation reste beaucoup moins pesante. Aussi, vous bénéficiez d’une rente allant de 4,5 % jusqu’à 8 %.

Le point le plus intéressant, c’est qu’avec l’investissement en immobilier d’entreprise, vous jouissez d’une demande durable. Celle-ci est accompagnée d’un taux de vacance compris entre 4 % et 5 %. Ce qui est largement en dessous d’un locatif d’habitation.

Et voilà, ce sont là pour nous, les meilleurs moyens d’investir aujourd’hui dans l’immobilier. Il vous revient maintenant de procéder à une analyse approfondie de chacun d’eux afin de choisir celui qui vous convient le mieux.