Vendre vite et bien un appartement : Conseils de pros !

0
947

Réussir à vendre rapidement et à un bon prix un appartement ou une maison n’est pas toujours chose aisée. Afin de vous aider à céder dans les meilleurs délais et un tarif adéquat votre bien, nous mettons à votre disposition dans cet article, des conseils et astuces pratiques. Les voici !

Effectuer une juste estimation du prix

Selon les résultats d’une étude réalisée par Century 21, le délai moyen pour réussir à conclure la vente d’une maison ou d’un appartement est de 95 jours en moyenne. Bien entendu ce délai peut varier (augmenter ou diminuer) en fonction de la situation du bien, ainsi que du prix auquel il est vendu. Ainsi, un bien vendu à un juste prix sera plus vite cédé, à la différence d’un autre dont le tarif est surestimé. Dans ce cas, cela peut prendre des mois ou des années. Si vous tenez donc à vendre dans un délai raisonnable votre appartement, il faudra au préalable effectuer une juste estimation de son prix.

Pour ce faire, il faudra tenir compte de différents critères et éléments importants tels que :

  • L’exposition,
  • Le quartier,
  • Le standing de l’immeuble,
  • L’état (interne et externe) du bien,
  • La performance énergétique…

Afin de ne pas se tromper durant cette étape importante, il est recommandé de se tourner vers des professionnels en la matière. Pour bénéficier de prestations, vous pouvez par ailleurs vous tourner en toute quiétude vers l’Agencerie. Grâce à une équipe constituée uniquement de professionnels expérimentés et sérieux, cette structure offre diverses prestations de qualité à l’ensemble de ses clients. Pour une bonne estimation du prix de votre bien, vous pouvez donc lui faire confiance. Elle peut également s’occuper au mieux des différentes opérations relatives à la vente de votre appartement.

Opter pour un exclusif mandat de vente

Dans le cas où vous avez pris la décision de confier la vente de votre bien à un agent immobilier, alors il faudra signer un mandat de vente avec ce professionnel. Le mandat en question peut être exclusif ou simple.

Première alternative : le mandat simple

Il est question d’un mandat simple, dans le cas où l’affaire est confiée à différences agences immobilières ou lorsque vous effectuez directement la vente à un acheteur que vous avez vous-même trouvé. Notons qu’une telle solution vous permet d’assurer une large diffusion de votre offre. Cependant, puisqu’ils ne sont pas tous certains de concrétiser la transaction, les agents immobiliers contactés risquent de leur côté de ne pas vraiment se sentir concernés. De même, un bien qui est proposé à des prix différents dans plusieurs agences perd très vite sa crédibilité auprès des potentiels acheteurs.

Deuxième alternative : le mandat exclusif

Il s’agit ici de donner l’exclusivité de la vente à une seule agence. Durant tout le temps que dure le mandat (entre 3 ou 6 mois), vous serez alors dans l’obligation de traiter uniquement par son intermédiaire. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la vente dans ce cas ne reste pas confidentielle, puisque l’agence prend le soin de communiquer votre dossier à son réseau. Puisqu’il a l’assurance qu’aucun concurrent ne pourra lui souffler l’affaire.

Faire le vide et effectuer les réparations indispensables

Pour qu’un bien puisse susciter l’intérêt des potentiels acheteurs, il est indispensable qu’il soit véritablement attrayant. Pour ce faire, vous devez soigner sa présentation en faisant le vide (retrait de vos effets personnels) et en effectuant les réparations indispensables.

Faire le vide

Cette opération consiste à dépersonnaliser la maison ou l’appartement mis en vente. Cela permet aux visiteurs de se projeter plus aisément dans les différentes pièces, et également d’avoir une véritable idée de leur surface. C’est d’ailleurs une occasion idéale pour commencer à faire vos cartons et à préparer votre déménagement !

Effectuer les réparations indispensables

Ici, vous devez garder à l’esprit qu’un bien clé en main séduit bon nombre d’acheteurs. Pour ce faire, vous devez faire le point des installations défectueuses et effectuer les réparations qui s’imposent. A la fin des travaux, n’oubliez en outre pas de donner un coup de propre à l’ensemble du bien. Les visiteurs n’en seront que plus séduits !

Préparer le dossier de vente et les diagnostics immobiliers

Pour ne pas avoir à effectuer à la hâte les différentes démarches qui s’imposent, il est recommandé de préparer en amont, les diagnostics immobiliers ainsi que le dossier de vente. Suivant la loi en vigueur, le vendeur est en effet tenu de fournir un certain nombre de documents à l’acheteur. Il s’agit notamment des documents de la copropriété et du dossier de diagnostics techniques.

Lorsque la promesse de vente est signée par l’acheteur, ce dernier a besoin de tous documents pour pouvoir purger le délai de rétraction de 10 jours. Dans le cas où l’un des diagnostics est périmé ou qu’un document manque, le délai de rétractation continue de courir, et l’acheteur peut alors décider de se rétracter. Soulignons ici que le délai en question commence le jour qui suit celui de la présentation du courrier en recommandé ainsi que ses différentes annexes.

En somme, pour une vente rapide et au meilleur prix de votre appartement, vous devez au préalable prendre le temps de réaliser une estimation juste de son prix. Pour ce faire, il est préférable de recourir aux services de professionnels du domaine. Outre le prix, il faudra également soigner l’apparence de votre bien afin qu’il puisse séduire aisément les potentiels acheteurs. N’oubliez également pas de réaliser les réparations qui s’imposent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here